Un jardin au naturel : astuces simples pour potager ecolo

Hey 🙂

Si vous avez lu le dernier numéro (5) du webzine « Les lubies de Roxy, le mag » (lien ICI), vous avez certainement vu passer mon article, et sinon, voici un petit rattrapage 😉


Cet été, c’est décidé, vous mangerez vos propres radis et dégusterez vos p’tites tomates cerises « que c’est vous-qui-les-avez-cultivées » ?

Mais avez-vous pensé à les protéger ?

Voici quelques astuces naturelles et ingrédients à avoir sous la main pour que votre récolte ne soit pas décevante et surtout, que le temps passé à faire pousser tout ça soit rentabilisé !

Préparer ses semis à l’abri

Vous avez décidé de planter vos aromates / légumes, depuis la graine ? Et non d’acheter un plant ?

Je vous conseille de faire vos semis à l’intérieur au début du printemps (donc, là, vous les avez déjà préparés normalement ^^ ) et de les laisser pousser quelques jours / semaines (en fonction des espèces), à l’abri du froid.

Dès que les pousses ont bien pris racine et commencent à manquer de place dans les petits pots, rempotez-les dans des gros pots ou jardinières, mais conservez-les toujours à l’abri (un garage ou comme moi, dans ma maison), car les gelées d’avril pourraient compromettre leur pousse et ruiner vos efforts.

Les fameux « Saints de glace » ont lieu autour du 25 mai.

Dès que cette période est passée, ou alors si vous vivez en climat chaud, sortez tout dehors !

Le purin d’ortie

Vous pouvez soit le fabriquer vous-même (c’est long et contraignant), soit l’acheter tout prêt.

Il servira d’insecticide et de répulsif contre les pucerons. Il peut aussi lutter contre les champignons et lichens, et surtout le mildiou (ennemi juré de nos p’tites tomates) et est un fabuleux activateur de croissance.

Le basilic

 

Lui-même ! Plantez-en tout autour de vos pieds de tomates et ils empêcheront le mildiou de se propager. Et ça tombe bien, c’est délicieux avec celles-ci 🙂

Les œillets d’Inde

Plantés autour de vos pousses, ils empêcheront maladies et pucerons.

Des tuiles

Vous pouvez déposer autour de vos plants de tomates des tuiles, qui vont restituer la chaleur acquise durant la journée, pendant la nuit.

La bourrache

Elle repousse les limaces. Utile pour les salades dévorées par ces petites intruses !

Le savon noir

Excellent insecticide, utile contre les pucerons et autres parasites (araignées, cochenilles, mouches blanches, etc), il s’utilise uniquement en curatif. Pulvérisez une solution faite à partir de 5% de savon noir dilué dans de l’eau tiède (vous pouvez ajouter 1 cuillère à café d’huile végétale pour que ça mousse moins) et pulvérisez tous les 3 jours, partout sur les végétaux (arbres fruitiers ou arbustes, rosiers…), y compris sous les feuilles. Solution à utiliser tôt le matin ou le soir, mais pas par forte chaleur, ni temps de pluie.

Le marc de café

Il faut bien le sécher et lui ôter toute trace d’humidité. C’est un excellent engrais naturel, mais à utiliser avec parcimonie (son PH est tout de même très acide).

Disposé autour des plants habituellement attaqués par les limaces, fourmis ou escargots, il empêchera ceux-ci d’avancer en créant une barrière naturelle.

A noter qu’on peut faire de même avec la cendre de bois.

Les peaux de banane

Prenez-vous pour Super Mario et balancez, non, semez, des morceaux découpés de peaux de bananes, au pied de vos rosiers pour leur apporter des minéraux et leur procurer des couleurs éclatantes !

L’arrosage

Si vous le pouvez, utilisez des récupérateurs d’eau de pluie. Arrosez très tôt le matin mais pas en pleine journée, l’évaporation rapide rendrait l’action inutile.

Visez les racines, et non les feuilles, pour éviter le pourrissement.

Le paillage

Vous tondez ? Récupérez l’herbe de tonte, faites la sécher plusieurs heures  et déposez-la autour de vos semis afin de les protéger des mauvaises herbes et de préserver la fraicheur au cours de la journée.

Une autre astuce pour désherber sans polluer nos nappes phréatiques : le vinaigre blanc.

Diluez 1 litre dans 0,5 litres d’eau (proportions à adapter en fonction de votre jardin), et arrosez. Attention à bien viser car cette solution détruit les micro-organismes de la terre sur laquelle vous la déposez. Son utilisation semble plus efficace lorsqu’elle est appliquée par temps ensoleillé.

Avec ces petits conseils pas trop difficiles à appliquer (pour la jardinière du dimanche que je suis !), vous devriez éviter les principaux problèmes des potagers.

Et vous, connaissez-vous des petits trucs et astuces efficaces pour votre jardin ?

Que votre récolte soit bonne ! 🙂

 

 

 

 

 

 

4 réflexions sur “Un jardin au naturel : astuces simples pour potager ecolo

  1. Hello!
    Merci pour tes bons conseils 🙂 Je rêve d’avoir un petit potager. Mais je n’ai pas de jardin, juste un petit balcon… J’ai commencé à planter de la menthe mais j’aimerais bien me lancer dans le basilic et les tomates cerises 🙂 Du coup je note tes astuces au naturel pour protéger mon futur mini potager bio 🙂
    Bisous et bonne aprem
    Mimi

    Aimé par 1 personne

    • Coucou 🙂
      Ah mais ravie de pouvoir aider 🙂
      Si tu as planté de la menthe, tu vas te faire plaisir car c’est coriace et demande peu d’entretien 🙂
      J’avais fait pousser des tomates sur mon balcon sans souci, il faut juste assez d’ensoleillement 🙂
      Je te souhaite une belle aventure avec ton mini potager 🙂
      Bises et bon week-end à toi 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.