Un bébé tout propre ! Partie 2 : le change

Hey les jeunes parents ! 😀

Vous vous souvenez au tout début du lancement du blog, je vous avais écrit un article pour parler de la toilette de Bébé ICI

Quoi de plus vrai que d’affirmer qu’on baigne (littéralement) dans le caca en tant que jeunes parents…

Oui car nettoyer le popotin des monstres revient BEAUCOUP en 24 heures…

Alors, qu’est-ce-qu’on prend pour le débarbouillage des pipis ou cacas explosifs de la mort qui font peur ?

Miam ! (©Paul Barton/Corbis)

Et bien aujourd’hui je vais aborder l’ustensile Number One qu’on dégaine à chaque change, la lingette !

Nettoyer le popotin des ptits monstres

Depuis la naissance de mon Loulou, il y a bientôt 10 ans (v’la le coup de vieux) je me suis mise à utiliser le liniment oléo-calcaire (vous trouverez ma recette ICI).

Avec des lingettes lavables. Oué oué. Ceci n’est pas une déformation de votre écran.

(Ou du coton pour dépanner et pour les groooosses commissions).

Mais alors, pourquoi s’emmerder avec des lingettes qui passent en machine ?

« Cette fille est folle » (je vous ai entendus, hein)

J'ai 10 000 ans et je le vis bien.

J’ai 10 000 ans et je le vis bien.

Non, mon but premier dans la vie n’est pas de me compliquer la vie 😉

La raison principale est de tenter de réduire notre impact sur la planète. Et en prime ça évite de se rendre compte que « naaaaaan, y’a plus de coton !!! Chéri prends la bagnole et file au magasin bondé et qui va bien te stresser en chercher !!! ».

Tout ça dans la veine du « Zéro Déchet » dont on vous rabat les oreilles depuis quelques mois 😉 Mais c’est pour la bonne cause, vraiment !!!

A l’époque en plus, j’utilisais des couches lavables pour mon fils, du coup ça me semblait cohérent, même démarche.

C’est donc en toute continuité qu’on s’est mis à utiliser le même package pour Bibounette.

Ma maman avait cousu une bonne poignée (une 40aine ?) de lingettes en tissu à l’époque.

Look at the lingettes :

C’est pas la classe à Dallas ces couleurs ?

Sur cette photo il y a des faites maison et des lingettes (les 2 premières) de chez Imse Vimse (fabricant ultra connu de matériel pour couches lavables).

Chaque lingette a un côté éponge (pour les nettoyages à l’eau si besoin, ou juste pour enlever le surplus, ça « accroche » mieux), et un côté tout doux pour étaler le liniment. Soit de la polaire, de la micro-polaire ou du tissu aspect daim.

J’ai même un panier rempli de lingettes pour le visage / les mains :

Ce panier est du DIY (#fierté)

Vous trouverez bon nombre de tutos sur le net si jamais vous voulez vous lancer dans leur confection 🙂

Nos lingettes font environ 8 x 13 cm. En général 1 seule suffit, mais si vous avez droit à la grosse commission, je vous laisse seul juge du nombre à utiliser 😉

(Le nourrisson est très consommateur de lingettes)

Voilà pour l’utilisation quasi systématique.

Et comment on lave ces bestioles ???

(par bestioles j’entends les lingettes, pas les bébés hein. Quoique)

En machine avec le reste du linge, et oui ! En général à 60 degrés avec le linge de toilette de la famille, mais parfois moins (avec le tout-venant du panier à linge) si c’est la dèche et qu’il n’y en a plus du tout dans la corbeille de lingettes !

Je verse toujours une dizaine de gouttes d’huile essentielle bactéricide (lavande ou tea tree) dans le compartiment « assouplissant » avec une cuillère à soupe de vinaigre blanc.

Et si je ne veux pas de lingettes lavables ?

Pour ce qui est des déplacements ou parfois même à la maison, en cas d’urgence caca explosif (poussées dentaires bonjour) ou de gros débordements, on a des lingettes papier, mais écologiques si possible.

Mes préférées ?

 

 

Tidoo : lingettes sans parfum, découvertes tout récemment, sur le site Bébé au naturel , elles sont bio-dégradables et très humides, elles nettoient parfaitement. Et elles sont au calendula 😉 Mes préférées pour le moment !

Douce Nature : très correctes, à base de calendula, camomille et aloé vera, elles sont fabriquées à base de coton bio. Elles sont assez chères.

Natracare : utilisées par le passé, j’en ai un bon souvenir, mais à l’époque elles étaient plus chères que les autres marques.

Naty sans parfum : la camomille et l’aloe vera arrivent seulement en dernière position des ingrédients, pour moi c’est basta !

Auchan Baby : « lingettes naturelles » à base d’eau de fleurs d’oranger, huile d’amande douce : assez clean pour des lingettes de grande surface : très correctes, même si j’en préfère d’autres, plus douces, elles dépannent très bien. Attention tout de même à l’amande douce qui peut être allergisante pour pas mal de bébés.

Pour ce qui est du parfum, des odeurs des lingettes, je sais que ça a une importance pour bon nombre d’entre vous…. Mais (malheureusement) pas pour moi !!!

Je n’ai pas d’odorat 🙂 Je juge donc les produits sur d’autres critères 🙂

Et vous, quels produits écologiques utilisez-vous pour l’arrière de vos crapahuteurs ?

4 réflexions sur “Un bébé tout propre ! Partie 2 : le change

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.