Comment une grande marque m’a mis les nerfs…

Nasty

Hello !

Aujourd’hui c’est un billet (mauvaise) humeur que je vous livre…

Rassurez-vous, ce n’est pas contre vous :p

Non, plutôt contre une big boîte lobbyiste et implantée jusque dans les institutions soi-disant sanitaires, une marque que nous connaissons toutes et tous, infiltrée même dans les produits qu’on ne soupçonnerait pas… J’ai nommé, tant pis je leur fais de la pub, pas le choix, Nestlé.

Mais qu’est ce qui se passe ???

J’aime pas casser. J’aime pas mettre mal à l’aise. Mais quand il s’agit de me préserver ou de préserver mes enfants je grogne.

fachee

Et c’est en ce jour où je reçois une vulgaire pub dans ma boîte aux lettres que le vase déborde…

Ca fait 3 fois en quelques mois… Maintenant basta ces pubs !!!

Besoin de cracher ma Valda (vous aussi, prononcez des expressions de 1984 !).

C’est quoi cette pub Nestlé ?

Une « banale » pub pour les jeunes mamans (ces proies dociles et influençables… vous la voyez la chute d’hormones qui vous met à genoux là, vous la voyez bien ???), qui leur offre des bons de réduction pour leurs préparations lactées / sucrées ET des conseils biaisés alimentaires.

A première vue, rien de choquant, une pub lambda comme les pubs pour des soupes ou des échantillons de lessive.

pub Nestlé

(Vous remarquerez les grands moyens utilisés par le service Com’ de la marque… Vous avez remarqué la petite fille clonée qui donne à manger à 2 petits frères différents ?…..)

Mais alors qu’est-ce-qui te gêne ?!

Je vais parler pour une cause, sans juger quiconque, juste pour éclaircir la situation, mais c’est une cause que je connais bien.

Les mamans qui allaitent.

En particulier celles qui viennent d’avoir leur 1er enfant.

Celles qui sont ultra fatiguées (les mères en général quoi, #clubdescernes)

dormir

15 heures ? Déjà ?

Celles qui ont besoin de plus de temps et d’aide à la maison / pour faire à bouffer / récurer / s’épiler (mais là c’est un autre débat).

En gros celles qui sont perméables à toute solution de facilité pour leur procurer quelques minutes de grâce et de répit. Et notamment celles qui n’ont pas beaucoup de soutien dans cette aventure qu’est l’allaitement, avec tous les bons côtés que cela procure, mais aussi les difficultés possibles au début.

Et je vous assure que sans soutien c’est parfois difficile de s’accrocher.

Et bien là, le GRAAAAND chevalier Nestlé débarque sur son cheval blanc, prêt à nous sauver avec toutes ses recettes miracles !!!

prince-charmant

Salut c’est moi Nestlé !

SAUF QUE.

Une nouvelle règlementation est parue pour empêcher les marques de créer la confusion entre leurs produits et le lait maternel (certaines marques jugeaient bon de se positionner en concurrentes directes avec les bienfaits du lait maternel, en dépit des études démontrant les bienfaits supérieurs de ce dernier- mais bon, business is business ma pauvre Lucette).

Ainsi chaque fabricant de préparation infantile est tenu de préciser, dans ses publicités, que « l’allaitement maternel est ce qu’il y a de mieux pour votre bébé », mais c’est simplement une obligation juridique… Ils préfèreraient laaargement que nos bébés lâchent le sein de maman pour attraper un bib de préparation X ou Y.

(Je vous invite à lire cet article excellent qui traite des abus de certains fabricants, qui usent de ruse pour détourner l’attention des jeunes parents, et jouer sur leur crédulité : ICI )

Par ailleurs, les dits fabricants ont pour interdiction de faire de la publicité pour leurs préparations pendant un laps de temps de 6 mois (temps d’allaitement exclusif recommandé par l’OMS – Organisation Mondiale pour la Santé).

Qu’à cela ne tienne, devinez quoi ? Lorsque je reçois le 1er courrier de Nestlé, je regarde la date d’envoi et c’est…. J-1 des 6 mois de ma fille !!! (faudrait surtout pas louper 1 journée de bénéfices les gars, allez on diffuse !!!)

Dans les starting-blocks les mecs !!!!

course

J’insiste bien sur le fait que cet article n’a pas pour but de polémiquer sur le débat allaitement / biberon, mais uniquement de dénoncer l’insistance de cette marque envers les jeunes parents.

Les conséquences d’un matraquage publicitaire et lobbyiste

Je ne vous cache pas que je boycotte Nestlé depuis que j’ai appris qu’ils avaient indirectement participé à la mort de milliers de bébés en Afrique sub-saharienne…

En effet, à force de faire la promotion de leur lait en poudre, notamment auprès de médecins et du personnel de soins médicaux, en offrant les 1ères boites de lait dès la naissance des bébés, les mères se sont retrouvées bien démunies lorsqu’il a fallu diluer la préparation dans l’eau non-potable…

Qui plus est, par la suite elles ne peuvent pas se permettre d’acheter autant de boites qu’il faudrait pour nourrir correctement leurs bébés, alors elles diluent, diluent, diluent la préparation… et les enfants finissent par mourir de dénutrition….

Je vous laisse ICI  un article évoquant ce phénomène désastreux, mais si vous tapez « Nestlé » et un mot clé sympa comme « malnutrition« , vous allez trouver des articles à foison sur le sujet….

Pour résumer mon sentiment, et je l’assume, il s’agit d’une campagne de communication AGRESSIVE.

Sur aucune des photos de leur communication écrite, on ne voit de maman donner le sein… Ben non me direz-vous, c’est pas une paire de nichons qu’ils vendent !!!

Mais alors LAISSEZ les mères faire leur choix bordel de m….e !!!!!!! Et arrêtez (Nestlé ou toute autre marque ayant la main mise sur ce marché) de nous bombarder de vos pubs visant à nous faire croire nichon / bib = mêmes ingrédients !!!

Chacune son choix, mais ce choix il faut le faire en connaissance de cause, merci à ces entreprises peu scrupuleuses de laisser libres les parents concernant le choix de l’alimentation de leurs petiots.

A la place, Messieurs les membres du Conseil d’Administration, essayez de trouver des alternatives au travail des enfants en Côte d’Ivoire que vous cautionnez…. (article ICI )

 

Je sais bien que ce petit billet d’humeur restera sans voix face à ce grand ponte, mais j’en ai marre de le voir promener ses airs de Samaritain de l’enfance et essayer de convertir des mamans déjà bien peu soutenues au sortir des maternités….

EDIT du 10 février : suite à la publication de l’article j’ai reçu des liens vers des articles / émissions qui expliquaient le comment du « flicage » de nos données personnelles, je vous invite à les lire et remercie les lecteurs pour ces liens :

CASH Investigation 6 oct 2015

Rue 89 Clearblue

Que pensez-vous de ces matraquages publicitaires ? Ca vous énerve aussi ? Ca vous laisse indifferent ?

 

23 réflexions sur “Comment une grande marque m’a mis les nerfs…

  1. Mauvaise manipulation 😳😲😫 cet article me
    Parle trop trop trop!!!! Je suis d’accord avec toi.. mais sur tout et par contre l’article que tu as mis en lien m intéresse fortement je cours Le
    Lire des que j’ai un peu de temps ♡ merciiiii pour ce post…

    Aimé par 1 personne

  2. Ce qui me fait froid dans le dos, c’est le fait que tu reçoives leur pub au 6 mois de ton enfant. ça montre à quel point ils te suivent (voire, te traque!) . Tu sais où ils arrivent à choper l’info? mairie? préfecture? maternité?? 😮 😮

    merci pour le partage de l’article sur Nestlé . je savais déjà que, d’après le PDG, l’eau devrait être une ressource privatisée , parce que bon, la rendre gratuite « c’est une solution extême », mais alors là, je suis choquée pour le lait en poudre. vraiment…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.