Mon congé pas rentable

Okay, j'ai un peu expedié mon brushing.

Okay, j’ai un peu expedié mon brushing.

J’avoue, le jeu de mots me plaisait beaucoup… Je suis donc en congé parental 🙂

Ca fait 3 mois (Bibounette vient d’avoir 6 mois) et j’envisage de prolonger.

Je travaille habituellement à plein temps, et à la venue de mon 2ème enfant je m’étais dit que j’essaierais de rester autant que possible près de lui / d’elle, dans la mesure de ce que permettent nos finances…

BB2 est arrivée, et peu de temps après on a eu une méga tuile, un gros accident dans notre vie qui m’a fait prendre beaucoup de recul, et qui a fait que j’ai encore plus envie de me consacrer à ma famille.

J’entends d’ici les « mais ohé, t’es féministe et tu te plais à rester à la casa ? Vas-y tu te décrédibilises, retourne enfiler tes stilettos et montre ton pouvoir en remplissant des tableaux Excel !!! ».

Je crois qu’être féministe c’est demander le choix, la possibilité de faire CE QU’ON VEUT BORDEL DE CHAT.

Et moi là en l’occurrence, je veux être à la maison (j’ai un blog sur le feu) et passer du temps avec mon homme et mes 2 lutins. Ce qui ne fait pas de moi une asociale (enfin je crois… c’est normal ces toiles d’araignée sur ma porte d’entrée ?).

Je continue à voir mes amis, ma famille, les parents d’élèves relous et à prendre des nouvelles du bureau (tant que c’est pas trop déprimant).

Honnêtement, je ne sais pas si psychologiquement (le physique ayant déjà bien morflé, merci les insomnies ===> big cernes) j’aurais tenu le rythme d’allier boulot / bébé RGO / Chéri à l’hosto / mon grand qui n’a rien demandé.

D’toutes façons j’aime pas la purée.

Alors certes, je ne suis pas payée par mon taf (normal je vous dirais, je suis comment dire, un élément totalement improductif en ce moment pour eux), je perçois une aide de notre système national et on va essayer de tout bien gérer pour s’en sortir encore quelques mois… J’espère jusqu’aux 2 ans de notre puce, le max autorisé…

Je vais essayer de cuisiner plus (pour manger plus, c’était tentant 😉 ), de moins dépenser (même si je pourrais demander plein d’argent à mon banquier qui est super généreux selon mon fils) et d’entamer un système de débrouille aigüe.

J’ai envie de plein de choses, être au plus près de mon bébé et de son évolution (un éclair),  passer plus de temps avec mon grand, profiter des moments retrouvés avec mon chéri, mais aussi essayer plein de nouvelles recettes, ranger un peu, cultiver notre mini-potager, coudre des accessoires pour enfant, me remettre à chanter, prendre des milliards de photos …

Et trouver un super bouquin qui m’apprendra à m’organiser pour réussir à concilier tout ça 😉

Bien sûr, chacun(e) fait comme il le souhaite / le peut, on a tous(tes) un parcours et des circonstances qui pourront permettre ou donner envie de rester un moment à la maison, ici je parle uniquement de MON parcours 🙂

Bref, je suis en congé pas rentable, en termes de pepettes, mais qui j’espère, sera rempli d’instants choisis, du kiff en barres 🙂

(Chloro)Phylle

 

9 réflexions sur “Mon congé pas rentable

    • Je comprends, quand on est gérant, c’est pas les mêmes obligations… 😦
      J’ai envie de faire au mieux (y arriverai-je ?) pour vraiment profiter de ma famille et trouver du temps pour apprendre sur de nouvelles activités (le blogging en est une parmi d’autres 🙂 ).
      Courage à toi pour tout mener de front, on fait comme on peut quand on doit nourrir sa famille, je te souhaite de très chouettes moments avec ta puce en tous cas 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Je suis d’accord bien sûr, pour laisser la possibilité aux mamans qui le souhaitent de reprendre une activité professionnelle. Mais quand l’OMS préconise un allaitement exclusif de 6 mois minimum par exemple, et de continuer au moins jusqu’aux 2 ans du bébé, c’est compliqué pour une maman qui a repris le travail 😦
    Pour l’avoir vécu pour mon 1er, tirer mon lait aux toilettes, etc, on ne se sent pas le droit de pouvoir nourrir comme on le souhaite son bébé, c’est ce que je déplore en fait.
    Mais je suis d’accord qu’il y a des situations bien pires ailleurs.

    J'aime

  2. Avoir le choix, ouaiiiis ! Idem, il était hors de question que j’arrête de travailler malgré la venue de bébé… Et je regrette de ne pas avoir pu prendre cette possibilité, même si le fait d’être indépendante me permet de gérer mon agenda. On n’est pas riche de sous, mais riche d’amour et de souvenirs ca c’est clair 🙂

    J'aime

    • Cruel dilemne de devoir trancher entre le confort financier (ou la survie pour certaines) et l’envie de rester près de ses loulous…
      En France, certes pays bourré d’avantages sociaux, tout est fait pour que la maman reprenne une activité salariée et fasse garder ses enfants…

      J'aime

      • Ce qui n’est pas un mal en soit ! Ca laisse le choix, apres tout ! Même si on se fait effectivement mal voir, parfois… En Allemagne, les solutions pour permettre à une mère de travailler sont quasi inexistantes par exemple. La règle, c’est de s’arrêter, point.

        J'aime

      • Tout, vraiment? En ce qui me concerne, impossible d’obtenir une place en crèche. Avec mes horaires, ce serait financièrement plus rentable de m’arrêter que de payer la nounou (à 50€ près, mais tout de même). Au second, ca ne sera plus du tout rentable. Au troisième, je n’en parle même pas!

        Aimé par 1 personne

        • J’ai trouvé oui. En touchant 390 euros de congé parental contre mon salaire si je reprenais… même si désormais je ne suis plus imposable, ça fait clairement chuter le niveau de vie :/
          Mais je conçois que certains postes soient contraignants niveau horaires… et là où je vis même si les crèches sont bondées il y a beaucoup d’assistantes maternelles. Tu attends un bébé actuellement ? Tu envisages de rester à la maison du coup ?

          J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.